Terrassement terrasse

Le terrassement d’une terrasse

Les plans d’une maison peuvent comprendre une terrasse. Celle-ci peut être au même niveau que la maison, c’est-à-dire attenante, également dite de plain-pied. Selon les nécessités du sol, elle peut aussi être surélevée, à savoir construite à quelques centimètres plus élevés, ou encore en fonction des envies, soutenue par des piliers. Une terrasse dépend donc du gout et du choix des uns et des autres ou encore des contraintes que peut présenter un terrain. En cas d’espace limiter, surtout en pleine zone urbaine, le choix porte souvent sur un toit-terrasse.

Dans le cas où nous choisissons de construire une terrasse au même niveau que la maison, un terrassement est donc nécessaire. En effet, au même titre que la construction de cette maison, des préalables sont nécessaires. Surtout, il faudra étudier la faisabilité du projet par rapport à la configuration du terrain. Le coût et les techniques de terrassement vont en effet varier en fonction du terrain sur lequel la terrasse va être construite. Comme indiqué précédemment, une surélévation sera par exemple nécessaire pour certaines terrasses de plain-pied.

Par ailleurs, les étapes d’un terrassement nécessitent l’intervention de certains professionnels, notamment un géomètre. Ainsi, il vous faudra vous appuyer sur l’aide de ce dernier même si vous êtes prêt à effectuer vous-même vos travaux. De plus, pour           Aller plus vite, il vous faudra également des engins qui permettront par exemple un déblaiement rapide.

Les étapes d’un terrassement

Pour effectuer un terrassement, la première étape est de procéder au bornage. Comme évoqué plus haut, cette partie de la procédure nécessite donc l’intervention d’un géomètre. Le bornage consiste à délimiter la surface exacte de votre terrain par rapport à ceux de vos voisins. Dans le cas d’une terrasse, normalement le bornage du terrain a dû être fait avant la construction de la maison elle-même. Ensuite, avant de commencer les travaux, il faudra penser à effectuer une étude afin de prendre en compte les évacuations d’eaux. En effet, une fois la terrasse est opérationnelle, il faudra éviter l’accumulation des eaux de pluie. De ce fait, il faudra prévoir une légère pente afin de permettre le ruissèlement des eaux de pluie. En outre, il faudra également étudier l’emplacement et l’enfouissement des canalisations le cas échéant.

Une fois cette étape franchie, vous devrez procéder au décaissement. Il s’agit de déblayer le terrain et de déplacer les gravats et les amas de terre. Ensuite, il va falloir niveler le terrain, c’est-à-dire aplanir le sol afin de l’uniformiser. Avant de passer à la prochaine étape, il ne faudra pas oublier de poser un film géotextile. Cela va permettre l’évacuation des eaux de pluie.

Après le déblai et le nivèlement, l’étape du recouvrement va pouvoir commencer. Le recouvrement est le fait de couvrir la surface de la future terrasse d’une couche de béton pour servir de support à la terrasse. Vous n’aurez plus qu’à choisir quel matériau utiliser pour le revêtement de sol extérieur votre terrasse.

Le choix du revêtement

Le revêtement est le fait de poser les matériaux qui vont servir de finition. Vous pourrez choisir entre le bois, le béton, la pierre, ou encore le carrelage. Le recouvrement va varier en fonction de revêtement pour lequel vous allez opter. Pour le bois par exemple, il faudra utiliser des plots réglables. Dans ce cas, le terrassement ne sera pas obligatoire, car la terrasse ne sera pas posée directement sur la terre. Cela permettra également au sol de respirer.

Terrasse en béton

Vous pouvez également opter pour une terrasse en béton. Ce matériau est le plus résistant pour une terrasse et facile à entretenir. Le montant de la terrasse sera amoindri si vous optez pour du béton. Par contre, la pose du film géotextile est très importante afin de permettre l’évacuation des eaux de pluie.

Terrasse en pierre

Un peu plus chère, la terrasse en pierre est également solide. Elle est aussi facile à entretenir qu’une terrasse en béton et vous pourrez choisir la pierre que vous souhaitez poser. Ainsi, vous pourrez opter soit pour de l’ardoise, soit pour du granite, ou encore du grès ou du marbre.

Terrasse en carrelage

Toujours aussi facile d’entretien, la terrasse en carrelage peut également être intéressante. En effet, vous pourrez choisir entre différents types de carreaux en fonction de vos gouts afin de marier le tout avec votre maison.

Par ailleurs, il y a autant de choix de terrasse que de matériaux à utiliser pour son revêtement. Mais, avant de se lancer dans ce projet, il faudra effectuer des études préalables. En effet, il devra être adapté au terrain sur lequel la terrasse va être posée. Il faudra également faire appel à un géomètre pour le piquetage et la délimitation du terrain. Le coût total reviendra plus ou moins cher en fonction des travaux. En effet, le choix d’une entreprise ou d’un revêtement peut faire la différence.